L’Art démystifié : pourquoi se rappellent-on plus de certains artistes que d’autres ?

L’Art démystifié : pourquoi se rappellent-on plus de certains artistes que d’autres ?

Ou : Comment faire partie de l’histoire de l’art.

Chaque année des milliers d’étudiants des beaux arts  s’embarquent dans l’aventure et espère devenir des artistes professionnels, vivant de leur art, et si possible devenir des artistes reconnus. Avec tous ces nouveaux talents, les artistes des générations précédentes font place.

Mais pourquoi certains artistes sont-ils révérés et immortalisés ?

alors que d’autres sont totalement oubliés ? Et quels sont les facteurs qui influencent la longévité de la carrière d’un artiste ?

Michael Frahm (Directeur de la fondation des arts Blenheim) nous dit :

« Quand nous voulons décelez un artiste remarquable qui sort de l’école, ou qui commence à travailler avec une galerie, nous essayons de trouver quelque chose qui pique notre intérêt, et la seule manière qu’a l’artiste d’y arriver c’est de créer quelque chose de nouveau, quelque chose que personne n’avait vu auparavant…  C ‘est une combinaison de plusieurs facteurs. Comment ces artistes  finiront-ils en rapport à l’histoire de l’art ? Leur rôle sera-t-il important ?»

Les facteurs comme le talent et le Zeigeist (esprit du temps), ainsi que le marché de l’art, les institutions et le soutien de la communauté (et un peu de chance), déterminent la longévité et la signification historique d’un artiste.

Avec le concours éclairé d’un galeriste astucieux et, post mortem, d’une fondation bien menée, le travail d’un artiste peu perdurer pour des générations.

Prenez Roy Lichtenstein par exemple, son succès émane, en partie, de la gestion de son infatigable négociant Leo Castelli et de la promotion que fait la fondation Lichtenstein de son héritage.

Bien que les galeries et les artistes cherchent à édulcorer l’influence du marché, la réalité du marché de l’art contemporain  nous suggère que l’acceptation du marché est essentielle. Au 20ème siècle, la carrière d’un artiste pouvait de faire ou se défaire grâce à une poigné de critiques célèbres ; mais au 21ème siècle, ce pouvoir est passé dans les mains d’une poignée de puissants collectionneurs.

Ainsi, il est plus difficile pour un artiste de devenir significatif sur le long terme sans une demande de collectionneurs publiques et privés et une recirculation de ses œuvres dans les ventes aux enchères de haut niveau.

De manière similaire, le support des institutions, et l’intégration et conservation des œuvres clefs dans une collection de musée importante, aident à supporter la carrière d’un artiste. Par exemple, une exposition majeure du Zero Group au Guggenheim en 2014 a remis ce mouvement des années 60 sur le marché alors qu’il avait sombré dans l’obscurité depuis belle lurette.

De manière additionnelle, le support de la communauté érudite et la contextualisation de l’œuvre d’un artiste au sein des annales de l’histoire sont essentiels.

Les revues positives des critiques du monde de l’art et autres tenant intellectuels renforcent également la notoriété de l’artiste comme jamais le marché ne pourrait le faire.

Les critiques Clement Greenberg et Harold Rosenberg furent les forces dominantes du succès d’artistes comme Jackson Pollock, Willem de Kooning, et les artistes du mouvement d’Abstraction Expressionniste.

Et puis finalement, il  y a la chance. Plus souvent qu’il n’y paraît, être au bon endroit au bon moment, ou bien créer la bonne œuvre d’art au moment opportun peut aider l’artiste à franchir le pas entre la célébrité et l’obscurité.

Oeuvre en tête de l'article : Chris Duncan, Fade 8, 2014, Enamel, strapping tape on wood panel in artist frame, 48 x 48 in, 122 x 122 cm

  Google+ Pinterest

Partagez votre amour de l'art!

Paolo Euvrard
Écrit par:

Nos articles sont tous originaux et publiés sur notre page Google.

Certains articles sont tirés de publications en Anglais et traduits par mes soins.

Section separator

Cet article "L’Art démystifié : pourquoi se rappellent-on plus de certains artistes que d’autres ?" est apparu pour la première fois sur le blog de tableau sur toile le 28 octobre, 2016. Copiez et recopiez, mais s'il vous plait faites un lien vers cette page.

 

 Souscrire au fil RSS

Envoi des reproductions de tableaux sécurisée par UPS, paiement par PayPal, transfert bancaire ou carte bleue
Section separator

Témoignage d'un client au hasard

Just to let you know the painting has now been delivered. And I love it! Thank you so much. I'm sure I'll be in touch for future commissions.
(Lisa Drabble, Squid and Pear, Angleterre)
Partagez notre site sur Twitter
Partagez notre site sur Facebook