« La pose enchantée » de Magritte retrouvé après 80 ans

« La pose enchantée » de Magritte retrouvé après 80 ans

 

Les historiens de l’art on eu pendant des années de la peine a élucider le mystère de la disparition d’un tableau de René Magritte « La pose enchantée », la plupart le croyant perdu ou détruit. Il se trouve qu’une récente découverte du MoMA (Museum of modern art, ou musée d’art moderne) a peut être prouvé que le tableau se cachait à la vue de tous le monde tout ce temps.

Des photos au rayons X et d’autres techniques d’imagerie on révélés que le fameux chef d’œuvre sur toile se cachait derrière la peinture d’au moins 2 autres tableaux sur toile de Magritte. Ce qui veut dire que la toile originale – qui date de 1927 – a été découpée et repeinte par-dessus quelques années après sa finition. La découverte a été faite pendant des recherches du MoMA  pour l’exposition « Le mystère de l’ordinaire » qui se déroule en ce moment – un titre d’autant plus adapté pour la susdite exposition des tableaux de Magritte.

Pour l’instant les chercheurs estiment que la toile manquante a été découpée en quatre, deux parties au moins ayant été « retrouvée ». La tête et le torse du nu on été retrouvés sous « Le portrait de 1935 », un tableau représentant un œil sur une tranche de jambon cru. Les pieds du nu ont été eu retrouvés sous « Le modèle rouge de 1935 » qui représentent… une paire de pieds ! Les deux morceaux manquant n’on pas encore été localisés, bien qu’on assume qu’elle doivent se trouver sous d’autres œuvres de Magritte.

« C’est très excitant » , nous dit Anne Umland, conservatrice au MoMA « voice ce tableau de Magritte que l’on croyait perdu, et qui représentait pour lui un travail important à un certain point ».

Pourquoi Magritte a-t-il choisi de découper et reconditionner « La pose enchantée » reste un mystère. Il est possible que Magritte ai voulu se démarquer de son style premier, subissant une transformation artistique après « La trahison des images ».

« Il est à un point très différent de sa carrière en 1935 comparé à 1927 », nous dit Umland, « On peut hypothéquer qu’il a changé d’avis. « La pose enchantée » ressemblait-elle trop à un Picasso ? S’est-il désintéressé des stratégies de doublage ? Ou peut-être le tableau sur toile s’est-il trouvé détérioré ?

Quelque part il n’est pas surprenant que le surréaliste Belge ai pris une décision qui nous échappe. Dans un article concernant l’exposition « Le mystère de l’ordinaire » Holland Cotter fait remarquer : « [Magritte] avait une qualité cruciale qui retenait l’attention : c’était un faiseur de puzzles. Vous pouviez ne pas comprendre, à première vue ce qui se passait dans ses tableaux, mais vous saviez qu’il y avait quelque chose. Et de regarder encore, et encore… ».

  Google+ Pinterest

Partagez votre amour de l'art!

Paolo Euvrard
Écrit par:

Nos articles sont tous originaux et publiés sur notre page Google.

Certains articles sont tirés de publications en Anglais et traduits par mes soins.

Section separator

Cet article "« La pose enchantée » de Magritte retrouvé après 80 ans" est apparu pour la première fois sur le blog de tableau sur toile le 07 octobre, 2013. Copiez et recopiez, mais s'il vous plait faites un lien vers cette page.

 

 Souscrire au fil RSS

Envoi des reproductions de tableaux sécurisée par UPS, paiement par PayPal, transfert bancaire ou carte bleue
Section separator

Témoignage d'un client au hasard

The painting has arrived today and it is actually excellent! Thank you. I believe that i will order you for another painting in the proximal future.
(Gkentsidis Stylianos, Grèce)
Partagez notre site sur Twitter
Partagez notre site sur Facebook