Biographie de Claude Monet

Biographie de Claude Monet

Claude Monet est né le 14 Novembre 1840 à Paris, France. Son père Adolphe Monet était épicier, sa mère Louise-Justine Monet était chanteuse. Jeune il grandira au Havre, en Normandie. Il y développera un réputation pour les caricatures qu’il adorait faire. Il étudiera le dessin avec Jean-François Ochard, un élève de Jacques-Louis David. Puis il étudiera la peinture en plein air avec Eugene Boudin, spécialisé dans les tableaux marins. Après avoir servi dans l’armé Française en Algérie pendant deux ans, Monet fût exempté après avoir attrapé la typhoïde. En 1962, à Paris il rejoint le studio de Charles Gleyre, où il rencontre Alfred Sisley, Frédéric Bazille et Auguste Renoir.

Carrière de Claude Monet

En 1865 il présente ses tableaux sur toile au Salon officiel pour la première fois. Son « Déjeuner sur l’herbe » (The Pic Nic, 1865) représentant son amie Camille Doncieux at l’artiste Bazille fût gentiment critiqué par Courbet ; Monet modifia le tableau, puis, insatisfait, le retira de l’exposition. En 1886 il peint Camille Doncieux dans « Camille, la femme à la robe verte », et en 1867, elle lui donne leur premier enfant, Jean.  Les tableaux de Monet étaient considérés comme inférieur pendant les expositions. En 1868 il fait une tentative de suicide. Avec le soutien financier modeste de Frédéric Bazille, Monet survivra cette première dépression. En 1870 il marie Camille Doncieux et ils s’installent à Argenteuil. De là il peint depuis un bateau sur la Seine, capturant ses impressions du jeu des lumières, de l’eau et de l’atmosphère.

 

Claude Monet s’enthousiasmera des paysages Londoniens, quand il trouvera refuge en Angleterre pour éviter la guerre Franco-Allemande de 1870-71. Il sera rejoint à Londres par son ami Camille Pissarro et tout deux continuerons à peindre des paysages. À cette époque Claude Monet commence à s’intéresser aux tableaux de William Turner dans les musées de Londres. L’influence de Turner sur Monet devient palpable, surtout dans quelques tableaux vivaces de la rivière Thames qu’il peindra dans les années 1890 à 1900, pendant ses visites à Londres. En 1899, à Londres, Monet peint la rivière Thames dans une série de tableaux dédiés à la maison du parlement, avec ses reflets de lumière sur l’eau et son brouillard. Il en dira plus tard : « Sans son brouillard, Londres ne serait pas un jolie ville. »

Le tableau de Monet « Impression, soleil levant » (Impression sunrise, 1872) restera sans titre jusqu’à la première exposition de 1874, au studio Parisien du photographe Nadar. Un titre était nécessaire rapidement pour le catalogue, Monet suggéra simplement « Impression ». L’éditeur du catalogue, Edouard, le frère de Renoir, ajouta un « soleil levant » explicatif. Du titre du tableau, le critique d’art Louis Leroy extrapolera et estampillera pour la postérité le terme  d’« Impressionnisme », qu’il voulait dénigrant. Le titre de Monet subira la critique dans le choix du premier mot. Monet, avec Renoir, Sisley, et Pissarro furent rejoints par Edgar Degas, et continuèrent à exposer ensemble, malgré le fiasco de la première expo.

Les Impressionnistes commencèrent à être reconnus après 1880, quand le public commença à apprécier la valeur de leurs œuvres d’art. En 1883 Monet fût capable financièrement de louer une maison à Giverny, en Haute-Normandie. En 1890 il acheta la maison et agrandit le jardin en un magnifique parc avec un pont Japonais. Il y peindra de nombreux paysages, et son bassin aux nénuphars devint son sujet de peinture favori pour les 40 années qui suivirent. Monet survivra sa seconde femme et son premier fils Jean. Il souffrira de la cataracte, ce qui affecta sa vue, et ses tableaux dont le ton vira au rougeâtre. Après deux opérations de la cataracte en 1923, Monet retouchera quelques uns de ses tableaux rougeâtres. Il mourra le 5 Décembre 1926, et repose au cimetière de l’église de Giverny.

« Mon roi est le soleil, ma république l’eau, mon peuple sont les fleurs et les feuilles » dira Claude Monet. Il fût le premier artiste à présenter ses impressions initiales dans une œuvre complète. En 2004, son tableau Londonien « Le parlement, effet de brouillard » (The parliament, effect of sun in the fog, 1904) fût vendu à plus de 20 millions de dollars.

  Google+ Pinterest

Partagez votre amour de l'art!

Paolo Euvrard
Écrit par:

Nos articles sont tous originaux et publiés sur notre page Google.

Certains articles sont tirés de publications en Anglais et traduits par mes soins.

Section separator

Cet article "Biographie de Claude Monet" est apparu pour la première fois sur le blog de tableau sur toile le 25 octobre, 2016. Copiez et recopiez, mais s'il vous plait faites un lien vers cette page.

 

 Souscrire au fil RSS

Envoi des reproductions de tableaux sécurisée par UPS, paiement par PayPal, transfert bancaire ou carte bleue
Section separator

Témoignage d'un client au hasard

J'ai offert le tableau hier soir, j'ai donc enfin pu le voir. C'est une très belle reproduction, là personne qui l'a reçu en est très contente. Je ne manquerai pas de faire de nouveau appel à tes services dans le futur, en cas de besoin.
(Alex Borloz, France)
Partagez notre site sur Twitter
Partagez notre site sur Facebook