Acquisition de Mondrian, Stammer Mill with Streaked sky (Moulin à vent avec ciel strié) en l’honneur d’Henry Bloch

Acquisition de Mondrian, Stammer Mill with Streaked sky (Moulin à vent avec ciel strié) en l’honneur d’Henry Bloch

Il n’y a sans doute pas d’honneur plus grand qu’un musée puisse faire à un bienfaiteur de longue date que d’acquérir une pièce maîtresse en son nom. Le musé des arts Nelson-Atkins de la ville de Kansas vient d’acheter le tableau de Mondrian, Stammer Mill with Streaked sky (Moulin à vent avec ciel strié) en l’honneur d’Henry W. Bloch,  Président émérite du conseil d'administration du musée. La toile ira rejoindre les récentes donations de Marion et Henry Bloch dans la galerie Bloch qui ouvrira en 2017.

« C’est la peinture idéale pour honorer les dons si généreux d’Henry, puisque l’œuvre est ancré à la fois dans la tradition des paysagistes Hollandais et fortement inspirée de la tradition symboliste du 19ème siècle » dit Julian Zugazagoita, Directeur du musée. » C’est en même temps une œuvre qui ouvre les portes au Modernisme et ses développements, comme beaucoup de tableaux provenant de la collection d’Henry. Nous sommes heureux d’avoir trouvé juste la toile qui convenait pour honorer sa générosité. C’est une peinture qui aurait été parfaitement chez Henry avec ses autres pièces maîtresses »

Henry Bloch a une longue association avec le musée depuis 40 ans. Il a fondé le conseil d’administration du musée en 1985, une des plus belle réussite du pays. Il a même été directeur du musée Nelson-Atkins de Mai 2004 à Mai 2007. En Juin 2007, le musée a ouvert l’aile Immeuble Bloch, acclamée internationalement, en l’honneur de Marion et Henry Bloch.

En 2010 les Bloch annoncèrent leur projet de donner leur impressionnante collection de postimpressionistes (oui, je sais, ça paraît redondant !) au musée, qui inclût des toiles de Monet, Van Gogh, Renoir et Degas. La collection fit officiellement partie du patrimoine du musée en Juillet 2015. À la même occasion, le musée commença une rénovation à 12 millions de dollars de la galerie des arts Européens de 1800 – 1945, financé par la fondation de la famille Marion et Henry Bloch. La nouvelle acquisition fera partie intégrante de la collection Européennes de tableaux, sculptures et arts décoratifs.

Le tableau de Mondrian, Stammer Mill with Streaked sky (Moulin à vent avec ciel strié)

Le Mondrian, Stammer Mill with Streaked sky (Moulin à vent avec ciel strié) complète la collection de pièces maîtresses du musée de cette période et situe ce paysage de Mondrian comme une continuation de la tradition des paysagistes Hollandais du 17ème. Le travail de la toile a une forte corrélation avec les travaux de Van Gogh à l’époque, tant au niveau du sujet que de ses tonalités.

Le tableau représente aussi un point nodal pour Mondrian. Les compositions géométriques de Mondrian commencent à être suggérées. Les ailes du moulin sont arrangées à la verticale et à l’horizontale. Les bandes de ciel sont horizontales et des trois couleurs primaires, rouge, jaune et bleu, la grille du pont est clairement surlignée. Ces changements émergent au moment où la perspective de Mondrian est largement influencée par le spiritualisme.

Pour Mondrian, l’art et la philosophie restent intrinsèquement mêlés tout au long de sa carrière. En 1908 il rejoint la société Théosophique, une organisation spirituelle basée sur les enseignements du Bouddhisme. La Théosophie influence sa peinture qui fait écho aux cycles Bouddhiques de réincarnation. Il commence à se concentrer sur des objets individuels, comme le moulin de ce tableau.  Les toiles de Mondrian évoluent par la suite de manière logique, influençant les mouvements d’art moderne comme le Symbolisme, le Luminisme, et de plus principalement le Cubisme.

«C’est une acquisition remarquable qui ajoute encore de la profondeur à la collection du Nelson-Atkins, qui comprenait déjà « Landscape with Ferry (Paysage avec un ferry) » de Salomon van Ruysdael. Le Mondrian, Stammer Mill with Streaked sky (Moulin à vent avec ciel strié) » apporte une contrepartie intrigante au « Mont Saint Victoire » de Paul Cézanne, qui est de la même époque, dans leur mouvement vers l’abstraction de l’espace-temps. Ils seront tout deux exposés dans la nouvelle galerie Bloch.

Dans ses dernières années, Mondrian continua à raffiner ses compositions et ses couleurs, réduisant sa palette à un pur rouge, bleu, jaune et noir. Dès 1929 ses compositions classiques de grilles noir et blanches avec des rectangles de couleurs primaires étaient déjà fermement établies.

Mill with Streaked sky (Moulin à vent avec ciel strié) nous montre clairement comment Mondrian assure la continuation des paysagistes Hollandais, son lien avec la période Hollandaise de Van Gogh et ses premiers pas vers l’abstraction qui feront sa renommée.

  Google+ Pinterest

Partagez votre amour de l'art!

Paolo Euvrard
Écrit par:

Nos articles sont tous originaux et publiés sur notre page Google.

Certains articles sont tirés de publications en Anglais et traduits par mes soins.

Section separator

Cet article "Acquisition de Mondrian, Stammer Mill with Streaked sky (Moulin à vent avec ciel strié) en l’honneur d’Henry Bloch" est apparu pour la première fois sur le blog de tableau sur toile le 19 octobre, 2016. Copiez et recopiez, mais s'il vous plait faites un lien vers cette page.

 

 Souscrire au fil RSS

Envoi des reproductions de tableaux sécurisée par UPS, paiement par PayPal, transfert bancaire ou carte bleue
Section separator

Témoignage d'un client au hasard

Merci bcp pour le tableau. Nous sommes totalement satisfaits et tenions à vous remercier pour la qualité du travail accompli. Bien cordialement.
(Svetlana Belli, France)
Partagez notre site sur Twitter
Partagez notre site sur Facebook