Reproductions des tableaux de Hopper



Alors, mettons nous bien d'accord : Edward Hopper est mon artiste préféré, toutes catégories confondues. Il y aura donc du parti-pris dans cet article, que je revendique d'avance ! (Le parti-pris ET l'article)

Faire des reproductions des tableaux de Hopper, c'est avant tout mettre les oeuvres d'Edward Hopper à la portée de tous, et en ce sens, je me considère comme un bienfaiteur de l'humanité. #bienfaiteur #humanite #paolo

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec les critiques qui disent que les tableaux de Hopper ont pour sujet la solitude dans la ville ou la société. Hopper l'a d'ailleurs nié : dans un interview à propos de Nighthawks il nie avoir jamais de manière volontaire infusé des symboles de l'isolation de l'humain ou de vide urbain dans ses toiles, mais il reconnait que dans Nighthawks il a "peut-être inconsciemment peint la solitude dans une grande ville".

Hopper peint des toiles qui évoquent la sérénité; il peut être un peu Bouddhiste dans ce sens. Acheter des reproductions des tableaux de Hopper (je me répète, mais c'est pour les moteurs de recherche !) c'est introduire un peu de cette sérénité qu'il veut propager dans votre lieu de vie.

Quel bonheur que d'avoir au mur une oeuvre qui vous apporte un sentiment de paix juste en la regardant. Un tableau à propos duquel on peut extrapoler, et l'emplir de ce qui pourrait être... car c'est la grande force des toiles de Hopper : elles incitent au calme, à la rêverie, tout en étant subjective et nous poussant à remplir la toile de ce qui n'y est pas.

Il y a des oeuvre qui décrivent et qui font sens, celles de Hopper n'ont que le sens qu'on y apporte. C'est certainement pour cela que le maître n'a jamais vraiment cherché à les expliquer; comment aurait-il pût leur prêter une direction? Elle signifiait pour lui autant que pour le spectateur, mais de manière differente.

Je revient donc à ce que je disait au début: finalement, elles décrivent la solitude dans les grandes villes, ou la sérénité, ou autre chose suivant le spectateur et font que personne n'a raison ou tort, puisqu'elles n'ont en elles que ce qu'on veut bien leur prêter.

Un des mes professeurs d’Esthétique à l’université (la partie de la philosophie qui s’intéresse à la réflexion sur le beau), dont je tairai le nom car je ne m’en rappelle plus, nous disait que l’art à cette particularité qu’on y découvre toujours quelque chose de  nouveau.

Il m’a fallu voir les œuvres d’Edward Hopper pour comprendre, bien des années plus tard, ce qu’il voulait dire par là. C’est peut être pour cela qu’il reste mon artiste préféré.

Les reproductions de tableaux de Hopper et leurs challenges techniques

La particularité qu’a Edward Hopper par rapport à certains artistes, c’est qu’il ne présente que peu de difficultés à reproduire.

Les lignes sont simples et nettes, il n’y a que peu ou pas de personnages - souvent un seul personnage, si personnage il y a - et même dans ce cas, les visages et les poses sont extrêmement basiques. Pas  de formes biscornues ou inattendues comme chez Picasso ou Magritte, pas de trompe l’œil comme chez Gonsalves ou Dali, bref, une peinture simple et qui va droit au but.

Cela ne veut pas dire facile pour autant, et les jeux de lumière doivent être respectées dans leurs couleurs et leur intensité pour recréer l’ambiance parfaite qu’Edward Hopper désirait atteindre.

Acquérir vos reproductions des tableaux de Hopper à notre atelier est certainement la meilleur décision que vous ayez prise aujourd’hui : invitez l’artiste dans votre maison !

Biographie de Edward Hopper

Biographie de Edward Hopper

Ce n'était pas réellement le sujet de cette page, mais vous pourrez trouver ici une courte biographie de Edward Hopper.

Pinterest Google+

Partagez votre amour de l'art!

Section separator

Témoignage d'un client au hasard

J'ai offert le tableau hier soir, j'ai donc enfin pu le voir. C'est une très belle reproduction, là personne qui l'a reçu en est très contente. Je ne manquerai pas de faire de nouveau appel à tes services dans le futur, en cas de besoin.
(Alex Borloz, France)
Partagez notre site sur Twitter
Partagez notre site sur Facebook